Blog Sud ouest
MOOD EN PARTAGE,  Portraits,  Reflexion

Portrait Durable, Inventif & Responsable.

Mon Coming Out créatif aurait pu commencer comme Ste Anne de Fauve. Je n’aime pas plagier. Je serai donc plus personnelle !

Sur les bancs de l’école, nous avons appris que l’Europe était en marche, que nous allions vers une internationalisation des échanges. A l’époque, je passais mes après midi d’été avec mon arrière grand-mère  à tisser, faire du crochet ou du tricot profitant de la « fraîche » offerte par les grands magnolias du jardin. Enfant sensible, mes proches m’attiraient vers la nature et la mer; à jardiner, à bricoler, à pêcher dans la vase… Toute forme de détente se vivait dans la Nature ou l’Art. La lecture & les arts primitifs, ainsi que les époques figuratives. La culture a toujours été libre et accessible chez moi.

Puis au collège, on nous a appris que nous devrions nous battre. Être le meilleur dans la compétition pour tirer notre épingle du jeu. A chacun de se découvrir pour atteindre l’objectif final : en jouant haineusement des coudes pour certains; pour d’autres, de façon plus respectueuse.
La mode faisant son apparition dans l’esprit d’une collégienne, à l’époque, je confectionnais des bracelets en perles & en tissages; des portes clés crocodiles… Mes parents investissaient un nouveau Home Sweet Home. J’aimais mettre la main à la patte & créer les meubles de chambre en objets de récupération détournés. Mon premier appareil photo m’est tombé dans les mains à ce moment.

Très tôt, une définition limpide de « mon beau » s’est imposée. Peut-etre pas celui de tous. Mais le mien : celui qui me détend, m’émerveille, me stimule,… Quand je prends un moment pour y poser mon regard et mon attention.

Puis le lycée. L’Age où l’on apprend sur soi. Où on avance avec un seul objectif dans la vie : le bac ! 3 années d’ouverture au Monde. celui que certains aborderont concrètement dès l’obtention du fameux diplôme. Entre deux éclats de rires avec les copines & les cours, la peinture et les collages m’animent. J’aime « dénoncer GRAVE! ». Le street Art & l’Art contemporain. Les cours d’Art P, une joie jusqu’en terminale. On pouvait tout tester dans la classe de notre prof qui sous ses airs austères s’avérait très à l’écoute et très ouvert vis à vis de l’expression artistique.

Nos parents nous poussent ; on ne dit pas non; on y va on y croit ! Go ! Études supérieures ! Années d’élargissement des horizons. L’apprentissage de la tolérance, l’écoute, le partage d’idées, la conduite de projets… années de voyages, de pratiques des langues étrangères histoire de les rendre plus « vivantes ». On avance. En croyant dur comme fer ce qu’on nous dit : « ok, la crise est un peu là… mais ne vous inquiétez pas, vous verrez que vous toucherez des salaires indécents à la sortie. ».

Ce qu’on oublie de nous dire, c’est « à quel prix? » humainement ! bref là n’est pas le débat… 5 années de Master Commercial & 2 de plus pour une spécialisation en gestion de patrimoine privé. Une palette de compétences vastes assises par des stages & expériences entrepreneuriales, internationales & professionnelles enrichissantes. Où finalement, on voit ce que l’on ne se voit pas faire toute sa vie pour « gagner sa croûte »….

Pendant cette période, on s’installe. face à une montagne de question face à l’avenir, ma tête ne se pose que dans l’Art, les activités créatives et manuelles. J’aime alors repeindre, créer de véritables ambiances intérieures, « retaper des meubles », « réparer des trucs », se faire des ptits tops Nickels !!!…

Et puis il faut y aller ! Arrêter de tortiller pour ch…… bref ! les études ça suffit. J’ai toujours aimé l’action. Mon entrée sur le marché du travail a été très investie et dynamique. Une journée bien remplie est une journée réussie. Et puis, On en revient ici à Ste Anne de Fauve : constat de mon dégoût pour le monde de la finance. Les valeurs qui m’animent et que je porte ne sont plus en adéquation avec mon gagne pain. Je deviens grise. Alors je me ressaisis. Enfin mon appareil me ressaisit.

Je pars alors à la rencontre d’inconnus de passage, de gens vivants, différents, enrichissants et humains. C’est drôle quand on y pense y’en a pas mal & on est nombreux aussi à ne plus trouver notre compte aujourd’hui. Mon appareil dans une main & mes pinces, ponceuses… de l’autre ! une année entre retape de meuble & création de mes propres bijoux face à un constat : raz le bol de la conso de masse. J’achète local & je crois en la créativité ou l’inventivité pour se renouveler ou tout du moins se changer les Idées, poser sa tête et… entrer en action ! Car nous ne sommes ni pigeons, ni moutons !

Aujourd’hui je souhaite partager ma créativité sans limite.

Je souhaite partager des portraits inspirants, des sorties stimulantes, des rencontres inoubliables.

Le tout avec un ptit esprit Rock ! Parce qu’on a qu’une vie, et qu’on le sait !



En espérant que ma poésie vous apporte un peu de Bonheur dans ce monde de Brutes, je finirais en citant « notre bon vieil Oscar » !

Les Folies sont les seules choses que l’on ne regrette jamais. Oscar Wilde

Poisson Rouge Flottant au vent

collage Rouge – Bordeaux

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :