ACTIONS,  Nature

PART III Projets de Printemps – SOS Lutte anti nuisibles


SOS Lutte anti nuisibles


Les massifs répulsifs – Du vert anti-nuisibles !

 » Non mais c’est pas possible ! « . Les 1ers jours qui sentent l’arrivée du printemps ont eu la BAD IDEA de nous ramener des moustiques ! Et ils sont déjà énormes! quelques conseils pour éviter la prolifération & abandonner nos bombes chimiques pour lutter contre eux !

  • La 1ere des règles : éviter la ponte de ces « bestioles ». Clairement, ils pondent dès lors qu’un peu d’eau est stagnante. Donc dès qu’il a plu, penser à mettre le nez dehors pour vider toute l’eau accumulée dans les moindres réceptacles.

Un jardin bien entretenu, c’est moins de nuisibles pour nos plantes. On pensera également à ramasser les feuilles tombées pour les rassembler dans un composteur (ou en tas) pour eviter la profération de « vermines » type limaces ou autre… Friandes de l’humidité et de la décomposition des feuilles.

  • La seconde des règles : se faire plaisir en verdissant le jardin, le balcon ! On peut confectionner des pots de fleurs répulsifs en sélectionnant des variétés possibles à mélanger (compatibles entre eux pour une prolifération dans un contenant commun) & NATURELLEMENT répulsives. On en a parlé un peu plus haut. Voici, ici la section détaillée.
Jardinière anti-moustiques par le Blog World In Green

C’est joli et ça protège !

Pour trouver ces espèces en France, voici les traductions des espèces composant la jardinière suggérée par Rob Sproule :

A – Geranium citronelle (non comestible)

Pour l’agrément pur & dur ! ça ne se mange pas, ça ne s’infuse pas ! mais les fleurs sont ZOLIES !

B –  Tagète Citron ou Tagetes tenuifolia

Fleurs comestibles en salade ou en cuisson avec des œufs par exemple en confiserie. Utilisables également en pot pourri.

C – Citronnelle, herbe citron, verveine des Indes, ou Fipagrass en Bandjoun

Tiges utilisées fraiches en cuisine.

Feuilles utilisées en cuisine fraiches ou séchées.

L’huile essentielle de cette essence est très efficace et peu nuisible pour l’homme. Seul bémol, le temps d’action du produit est de 2 heures environ. c’est toujours mieux que les sprays bien violents pour nos ptites peaux !

D – La cataire ou Nepeta Cataria – Variété d’herbe à Chat (menthe aux chats)

Non comestible mais en revanche, l’huile essentielle tirée de cette herbe est la plus puissante en matière d’anti moustiques. Bémol : la volatilité de la substance.

On l’appelle herbe à chat car l’odeur mentholée dégagée par la plante stimule leurs phéromones.

E – Ageratum (variété diverses, difficultés d’approvisionnement en France pour le « artist purple ». J’en profite, si vous pouvez me faire par d’une source d’appro de cette espèce, je prendrai bonne note !)

il est à noter que cette espèce est d’après mes connaissances, toxique dans toutes ses parties. Je suggérerais donc de le remplacer par une belle verveine citronnelle. Idéale celle ci à déguster en infusions.

F – Thym Citron

Utilisable en infusion (perso, je trouve cette infusion trop puissante gustativement. Je la coupe avec du thé vert pour l’adoucir!) ou en cuisine. Là encore, attention, le gout est très puissant surtout en cuisson !

Si vous avez d’autres espèces à suggérer, n’hésitez pas à commenter ! Merci d’avance !

Les pièges à frelons asiatiques

« Oh put*** de M****, dis-moi pas que c’est pas vrai ! ». Débarquement massif des frelons asiatiques dans nos régions. quand ils frelonnent, ils font flipper… & en plus de ça ils s’en prennent à nos butineuses ! Protégeons nos abeilles par quelques gestes simples !

Piège DIY renseigné par le Groupement de défense sanitaire apicole de Charente Maritime

Sinon on peut les « inviter à l’apéro » ! Leur Kiff Ultime : la Bière au cassis. Cette recette fonctionne ! mais attention , il faut faire les pièges à une période très particulière !

1 verre de bière + 1 verre de vin blanc (pour eviter de capturer des abeilles) + un peu de jus de cassis (ou framboise. Une recette validée par mes soins ! & par le sud ouest !

Le mix est à mettre dehors en bouteille plastique avec des trous suffisamment gros pour qu’ils puissent passer. Le must, on reprend la construction proposée par le groupement de défense sanitaire et on y met la mixture !

View post on imgur.com

Nous devons agir sur les fondatrices pour empêcher toute prolifération. On commence donc à mettre les pièges début mars ! Maintenant en fait !

Enfin, histoire de savoir l’identifier, s’en écarter & faire le nécessaire si on tombe dessus, voici ce à quoi ressemble un frelon & un nid/Guepier de frelons asiatique :

Par Francis ITHURBURU (Travail personnel) [CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

Via le Site Frelonasiatique.fr

Pour en savoir plus, la page wikipedia dédiée est bien construite et renvoie à des liens fiables.

« Moi, J’aime pas les guêpes non plus! »

Piège trouvé sur PrairieStory.com

Pour s’en débarrasser, il est suggéré de faire un mix à laisser en extérieur du debut du printemps à la fin de l’été. D’après les infos du blog, le plus simple serait l’eau et le sucre. d’autres options sont possibles : eau & vinaigre, bière, soda, ou nettoyant à linge (??)… A ajouter avec une substance collante.

Perso, je vous recommande Ma solution piège à guêpe : les pépins de melons, ou les pelures de brugnons, pêches & nectarines. Elles en raffolent ! sinon un mix : eau sucre de canne pour une maxi texture collante où on peut ajouter un peu de fond d’huile de restes de cuisson.

En gros, A vous de trouver LE piège qui fait l’affaire ! L’idéal est de tester & surveiller ses pièges pour ne pas attirer n’importe quel insecte ! Une fois la recette validée, ne pas l’oublier !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :