Bassin d'Arcachon,  Le Caméléon Daltonien

ARCACHON NOUVEAU RELAIS DU SILENCE ?

Petit retour sur un article de la Dépêche du Bassin dans lequel on nous explique que les riverains du Moulleau, au moins deux, représentant une cinquantaine d’entre eux se plaignent et ont constitué un collectif contre les nuisances sonores des établissements du secteur.
Deux velléitaires ont été interviewés et ont déclaré que toutes les actions ont été et seront diligentées pour faire cesser toute pollution nocturne après 22h. Ce qui est drôle, voire même ridicule c’est que le début de l’interview démontre un certain niveau de connerie, en effet « Nous aurons (je pense aurions) 50 ans de moins peut être que nous ne vivrions pas les choses de la même manière».
Le Caméléon acide avec ses contemporains ne peut que remarquer que lorsque ces personnes sont arrivées sur le bassin, elles ont recherché un endroit calme et paisible, et justement on trouvé au moulleau le lieu de leur future demeure branchée. Qui veut faire croire que le moulleau il y a 50 ans était plus calme que maintenant, le caméléon a lui aussi plus de 50 ans et a toujours vécu l’animation qui en faisait sa réputation, ses glaces mais aussi ses restaurants, ses bars et sa vie nocturne pétaradante. Alors il y a 50 ans, c’était inn et sympa d’y résider et maintenant en bon has been, on veut tout changer et ramener le calme à la maison.

Et nos deux requérants de citer d’autres villes exemplaires, ou le couvre feu sévit à 22 heures, BIARRITZ ou SAINT TROP, mais ou sont ils allés chercher ces exemples, peut être passent ils leurs vacances à l’EPHAD Oldarra ou au cimetière marin de ST TROP, les basques en termes de bruit le caméléon ça le connaît et le couvre feu il est à 7 heures, et pas du soir. Outre le côté très régressif de se voir interdit de sortie après 22heures, le caméléon est indigné de ces attitudes quasi dictatoriales qui permet à une petite minorité de faire imposer à la grande majorité silencieuse (c’est le cas de le dire) de nouvelles règles et de nouvelles façons de vivre.

Et encore entre autres de préférer la gestion municipale du bruit à LA TESTE ou GUJAN, heureusement que ces communes ont des zones industrielle et commerciales dans lesquelles heureusement, il est possible d’écouter de la musique live après 22 heures. Alors ARCACHON est elle encore une station balnéaire ou l’antichambre du repos éternel et du silence. Que peuvent faire nos jeunes aujourd’hui à part se creuser la tête pour trouver ce qui ne leur est pas interdit. Beaucoup d’anciens ont oublié qu’eux aussi ils avaient été jeunes, avaient aimé rire, boire et chanter, mais c’était mieux avant n’est ce pas…

Alors les caméléons silencieux n’est il pas l’heure de dire simplement à ces gens qu’un peu d’humilité leur ferait du bien, et de poser la bonne question : Est-ce au Moulleau de changer, ou plutôt à ses habitants quand cette vie animée devient insupportable de trouver dans d’autres quartiers le calme tant espéré. En ce qui me concerne le silence m’angoisse il me projette dans ma vie éternelle future, alors que le bruit et l’animation sont vivants et me rassurent, une éternité de silence nous attend tous alors un peu de patience, bon Dieu…
(Doigt du milieu de la main messieurs.)


Publication originale sur facebook – intégrée à Mood In My Mind Nov 2018

Publication Bouch’B – Magazine
Propagande positive – Bassin D’Arcachon

Lire la version PDF – BOUCH B Cameleon daltonien juin

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :