Bassin d'Arcachon,  Le Caméléon Daltonien

Lentement ou l’art de vivre sur le bassin

Les beaux jours aidant et le plein emploi estival nous réunissent tous autour d’un modus vivendi, quel bel endroit que le Bassin… Si certains le vivent à l’année à un rythme qui est somme toute celui de nos anciens, plutôt cool et à la vitesse d’un pinasseyre; d’autres l’aiment tout autant, mais à la vitesse imposée par la durée réduite de leur période de congés.

Si la mode est à la réduction de la vitesse, alors le Bassin est aussi à la mode.

Bienvenue donc à vous juillettistes et aoûtiens, nous aimons le Bassin et le partageons avec vous, mais s’il vous plaît laissez votre stress dans les valises. L’impatience de certains irrite les couleurs du Caméléon, pas assez vite servis, pas les premiers arrivés ou les premiers garés. C’est dingue comme les habitudes même en vacances ont encore la peau dure !

Please be cool, un peu de peace, une poignée de love et vos vacances ici deviendront LES VACANCES.
Pour ceux qui s’adonnent au nautisme, là aussi la vitesse est démodée, le Bassin devient immense quand on y navigue à bonne vitesse, la course à la place au banc d’arguin, les sorties et les retours au port sont insupportables pour le Caméléon, et que dire des jets ski, qui tourbillonnent comme des moustiques autour de leur proie bien grasse. Respectez donc ceux qui profitent, les jouisseurs, ceux pour qui le clapot sur la coque sonne comme une douce berceuse. Allez affirmer votre virilité à l’océan pour pratiquer ce sport, car s’en est un, mais ne polluez pas la tranquillité du tour de l’île, ou d’autres recoins tranquilles qui font la fierté du Bassin. Le Caméléon vous prévient que son réveil peut être terrible, bourre pifs et noms d’oiseaux vous y attendent et, pour les noms d’oiseaux je ne parle pas de ceux usurpés par la sepanso.

Pour les terrestres, si vous voulez voir de belles machines, foncez chez OLLI à La Teste-de-Buch, le gars y expose des motos qu’il a transformées et des motos d’usine, les fameuses Royal Enfield dont il est concessionnaire local, mais aussi des 125 au look de 500 CC pour les bikers en herbe. C’est la rencontre du printemps du Caméléon Daltonien, une vraie rencontre. Un vrai chaleureux à grand cœur, avide de vie comme doivent l’être les bikers et comme nous devrions l’être tous. Demandez-lui de vous révéler le sens de son logo, vous ne pourrez qu’en être fan. Peut-être nous y croiserons-nous un jeudi soir en fin de journée pour débattre autour d’un pignon ou d’une MIRA ?!

Enfin, profitez tout simplement des odeurs, des couleurs, imprégnez votre cerveau de tout cela pour rentrer chez vous meilleurs et apaisés, c’est cela l’identité du Bassin que l’on peut vous transmettre. Ici on se regarde encore dans les yeux, se serre une vraie poignée de mains, et ne se traite que si cela devient nécessaire, le Caméléon sait être bourru, mais plein d’amour.

Ps : il existe une maxime destinée aux aisances, et qui s’applique ici aussi, merci de laisser l’endroit aussi propre que vous l’avez trouvé ou que vous auriez aimé le trouver.

Tout le monde ne peut pas être de l’avis du Caméléon Daltonien, rendez-vous sur la page Facebook :
@Lapageducameleondaltonien

 


Publication Bouch’B – Magazine
Propagande positive – Bassin D’Arcachon

Lire la version PDF – BOUCH B Cameleon daltonien juillet

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :