MOOD EN PARTAGE,  Reflexion

Et si… c’était un vrai projet dont nous avions besoin ?

Voila maintenant quelques semaines que l’on voit des gilets jaunes, un mouvement sans ordre dont les images laissent des airs de chaos. Et si… c’était un vrai projet dont nous avions besoin?

Ce matin, sans entrer dans le coeur des débats, je ne peux m’empêcher des analogies imagées. Dans les médias, il en ressort : les pavés parisiens jetés qui évoquent mai 68, les lacrymos à l’image des mouvements pour la ZAD Notre Dame des Landes, les tags aux nuits debout… Et comme d’habitude, il en résulte le clivage, la condescendance et la récupération.

Pourtant, sur les ronds points, et autres points de blocage où j’ai pu croiser des gilets jaunes, je n’ai pas vu cela. J’ai croisé des pacifistes à sourires. Tant mieux !
Dans mon prisme, j’ai vu un élan solidaire, un mouvement collectif certes désorganisé, mais porté par une motivation profonde celle de changer la « donne ». En fin de journée, les gilets jaunes s’enivrent de fraternité, de solidarité. Cependant, la grogne sur la base du projet « raz le bol » et la réponse « suppression de la redevance TV » (exprimée en condescendance pour ne citer que cet exemple), m’apparaissent bien déconnectés de la réalité au regard des informations dont nous disposons.

La marche pour le climat approche. Qu’en sera-t-il le 8 décembre ?

Car le réel enjeu ne serait-il pas celui-ci ? La défense des droits de la planète et en découlant ceux des droits de l’Homme?

Pionnière il y a des siècles, la France surfe sur son image de pays des « droits de l’Homme ». Il y fait d’ailleurs relativement bon vivre au regard du contexte international. On attend donc un positionnement fort à l’image de son Histoire, de ses parenthèses glorieuses tout du moins.

Aujourd’hui, l’Europe ne pourrait-elle pas se placer en pionnière du Nouveau Monde?

A l’image de la solidarité sur les ronds points, un grand projet à bâtir collectivement avec la force de l’action individuelle semble être une issue au besoin d’alternative ! Nous nous galvanisons de partage d’initiatives concrètes à déployer nous-même car nous savons que nous devons porter individuellement le changement que nous voulons voir pour le monde.
On pourrait dessiner une révolution de la taxation qui placerait le produit agricole français au prix des produits d’import du bout du monde….
Il y a tant d’alternatives à dessiner, expérimenter.

Nous n’atteindrons plus les « standards » du Monde « Moderne » : les taux de croissance annoncés et attendus… Notre génération n’est pas « résignée » comme on tend à le dire. Elle est Résolue ! Résolue à vivre une Révolution énergétique, pas la transition, la Révolution !
Celle qui porte l’innovation, le plaisir de faire et ensemble, de se réinventer pour s’offrir un avenir.

C’est d’ailleurs ce que le Portugal a amorcé. Il n’a pas attendu la cop21, 22, …. et autres RDV, il y va de son propre modèle rétrograde pour certains, avant-gardiste pour d’autres ! Le Portugal réfléchit durable depuis un certain temps déjà.

C’est tout à faire le genre de projet qui va tous nous mobiliser, nous rassembler, faire fulminer nos idées en tolérance de celles qui pourraient émerger de la part des autres… Un projet intuitif, dans la Nature Humaine !

Les plus beaux projets sont ceux que l’on bâtit ensemble. Et puis, faut dire aussi on n’a plus le choix…


S’il vous faut du courage pour penser à Demain:

Savoir – A quoi ça sert si l’on en fait rien ?

Sur Mood in Mind – les billets dans la trempe :

Photo – S’egrainer – Annesophotographies

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :