Socatoba
Art,  AU PROGRAMME,  Bassin d'Arcachon,  Portraits

SOCATOBA – Portrait Artiste

L’artiste se pose en témoin de la souffrance et de l’histoire. Son travail est une ascension vers un objectif esthétique et linguistique universelle et éternelle : une exposition de la condition humaine profonde dans une façon universelle et éternelle.

Ces oeuvres touchent à l’intime et l’on ne peut s’empêcher le parallèle avec le travail du moderniste espagnol Francisco Goya. Un questionnement intime où l’Humanité découvre et reconnait ses atrocités.

49 manières de dessiner une mère – 49 maneras de dibujar a une Madre – Charcoal on paper
The end of Nature – Huile sur toile
THE END  » 2018 Charcoal & Graphite on paper
Animal’s Darkness – Mixed on paper

 

Observatrice de son temps, Socatoba ne veut pas séparer la laideur de la beauté, le plaisir de la souffrance. là encore, on retrouve une quête universelle, celle de la dualité, des clairs-obscurs…
Son sens de l’esthétisme et sa pratique sont raffinées ; ses oeuvres engagées.

Telle une obsession elle rend hommage à l’oublié, l’exclu de la société ultra-industrialisée (prostitution, violences familiales, maladie mentale, handicap physique, destruction du monde,…). Ces personnages apparaissent tels des martyrs de notre hypocrisie : ceux qui sont victimes de notre désintérêt chronique.

Pessimiste ?

Ces oeuvres baroques et gaies ont une tendance pop surréaliste. Parfois, elle peut apparaitre comme hantée par les visions d’un monde désolé; mais la jeune femme déborde d’ambition pour le monde.

Son absurdité est violentée par ses oeuvres intenses et viscérales.

Elle nous amène les nouvelles d’un monde réel, sans tabous ni préjugés et nous livre les portrait d’une super grande famille appelée : les Humains.
Socatoba apparait plus en tant qu’ « alerteur éveilleur » que « pessimiste » !

Rendez-Vous
Saison Art contemporain Urbain – Hiver 2018
Brasserie Mira – La Teste de Buch

C’est Delphine Delas qui a invité cette artiste à peindre à la Brasserie. Elle était venue à sa rencontre l’été dernier lors de la 1ere édition et avait trouvé la région magnifique et préservée. Elles ont peint une fresque ensemble à Bacalan.

Celle-ci viendra s’exprimer en douceur à la Brasserie Mira du 11 au 21 décembre pour présenter l’une de ses femmes singulières, dont les lignes forment une texture marbrée.

Elle a accepté l’invitation et est honorée de venir travailler sur les murs de la Brasserie qui a su s’engager dans le développement de la culture et de l’économie circulaire.

Formando parte de un paraíso – XII ink on rice paper

SOCATOBA produira une oeuvre inscrite dans sa réflexion « nous appartenons à un paradis » (Formando parte de un paraíso).
Chaque matière du corps est mise à nue, du poil au cheveux, à la fibre musculaire, forme une figure humaine en mouvement en changement, en chorégraphies et contorsions athlétiques.

Ses êtres s’affichent en paradoxes à l’image de l’humanité entre aventure et vicissitude, désespoir et enthousiasme, horreur et romantisme, salut et condamnation, tordu et raffiné, clair et obscur, ombre et lumière, la vie et la mort.
Ces êtres érogènes posent la question du plaisir à vivre et abordent de grands sujets de l’Humanité de tout temps. Ils sont universels.

The end of nature – Huile sur toile

Par ses oeuvres, exprimées avec une certaine violence, Socatoba pose une atmosphère propice au développement de la culture du calme.
SOCATOBA animée par un enthousiasme et une désolation du monde, vit au coeur de Barcelone les tensions que l’on connait. Sa rage se vit à l’atelier, sur les murs, dans ses oeuvres; pour autant l’être est lumineux, doux et très agréable.

Venez à sa rencontre !


WALL-Collaboration with Delphine Delas July 2018 Bordeaux.France

Plus d’information sur la venue de l’artiste à la Brasserie, rendez-vous sur Facebook

SITE INTERNET http://socatoba.com

INSTAGRAM @socatoba

FACEBOOK Socatoba

Crédits photo. – Socatoba

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :