ACTIONS,  Art,  AU PROGRAMME,  Bassin d'Arcachon,  CULTURE CONFITURE,  CULTURE LOCALE 33

(Re) Formater l’Art – Carte Blanche chez MIRA

En décembre, Bouch’B Mag a invité Mood In My Mind pour parler de cette belle aventure.
Voila maintenant un an qu’on court après nos rêves; et qu’on les dessine ensemble. Sur cette quinzaine, on prend le temps de poser les choses, de vous raconter ce que vous avez peut être manqué et que vous vous haterez de découvrir dès l’été prochain car,… We’ll be back, for moreeeee !


Préparez vous, 2019 promet de belles surprises artistiques !


 

Les Uns cherchaient des mécènes, les Autres cherchaient à soutenir la production artistique. Ensemble, nous avons repensé l’Art, reformaté les supports et recodé l’éphémère.

Bonne nouvelle, une 2èmetournée est annoncée en décembre !


L’Art de lier

S’éveiller & partager

Petite, j’admirais des artistes et je me demandais ce que j’aurais pu dire à Edgar Degas dont les danseuses me fascinaient. Je croyais qu’ils appartenaient à un autre « monde ». Plus âgée, j’ai sauté le pas & n’hésite plus à échanger avec « mes lumières du monde ». Je me suis depuis rendue compte que l’artisteétait humain & accessible.

Le street-art au quotidien

La (im)pertinence du street-art tape à l’œil : mettre l’art où on ne l’attend pas pour qu’il nous happe & raisonne dans nos routines quotidiennes. Mettre l’art en plein cœur de la ZI de La Teste était un défi de rêve !

L’art contemporain urbain percute notre quotidien, piquant nos trajectoires; notre réflexion et nos rêveries.

A défaut de changer le monde, on s’est dit qu’on pouvait le repeindre. Pour faire converger l’audace des Artistes et celle des entrepreneurs locaux, il suffisait de croiser les mondes. La rencontre s’est faite autour d’un repas à la brasserie Mira réunissant Jacques, Aurélien, fondateurs du lieu et Rouge, artiste plasticienne.  Immédiatement, chacun a su qu’il y avait quelque chose de beau à faire ensemble.

Chez Mira, l’Art s’essaime

Rouge, A-Mo, Selor et Delphine Delas ont laissé de nombreuses peintures murales dans notre région, leur berceau. Ces 4 artistes sont venus poser leurs valises pour une session de production sous le soleil du bassin !

L’éloge de la différence

La Brasserie a invité les artistes en pleine Zone Industrielle pendant 10 jours en juillet. Ils ont posé là où on ne les attendait pas ! Les panneaux toujours en place à la brasserie offrent une belle palette de diversité.

L’accessibilité des œuvres et des artistes

Les artistes en ayant l’Art de Faire ont l’Art pour nous lier : on se rencontre, on s’émerveille, on discute… Ensemble, ils ont su renforcer l’identité du lieu : un cluster culturel éclectique à l’image d’une place de village propice à la rencontre et au regroupement simplement autour d’une bière. Et le plus souvent, on y échange aussi, un sourire.

Les sessions, c’est la chance de pouvoir observer la construction d’un tableau & de rencontrer l’artiste.

Un Mécénat nouvelle génération

Chez Mira, on pose l’Art, sur panneaux pub ! Bref, le rêve du mobilier urbain !

La production, à l’image de la bière brassée dans les lieux est réalisée sur place sous nos yeux.

Et la brasserie, n’est qu’un point de départ…

Demain, l’Art retournera dans les rues

On recommence !

En décembre, Madame, Jean Moner, Kegrea, Socatoba et Stephane Cattaneo seront à la Brasserie pour y produire de nouveaux panneaux. Il ne vous reste donc plus que quelques jours pour voir à la brasserie les tableaux de la 1ere session ! Et à venir à leur rencontre en décembre !

De l’éphémère… durable !

Le street-art n’est normalement pas fait pour durer. Ici, le défi était lancé : un support durable à diffuser en dehors de la brasserie. Une caravane de la collection produite à la brasserie est en préparation : les œuvres continueront à être visibles pour le plus grand nombre !

On demande souvent pourquoi street-art ?

Parce qu’offrir l’Art à la rue, c’est finalement l’offrir à un maximum de regards; utiliser la rue en support de son Art dédié au collectif. Et puis, face au art stoler-dealer, c’est un moyen de contrer.

Même la Teste n’échappe pas au phénomène, en témoigne le vol du SELOR de la rue du port alors que l’Artiste ouvrait un vernissage proposant ces œuvres à la vente…

Mira soutient nos mirettes

En soutenant des artistes muralistes, qui plus est avec la mise en place d’une caravane culturelle, Mira accompagne la production au-delà de la Brasserie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


ARTISTES CITES – MURALISME MIRA

ETE 2018

ROUGE 
A-MO
SELOR
DELPHINE DELAS 

HIVER 2018

MADAME Portrait Mood In My Mind
SOCATOBAPortrait Mood In My Mind
STEPHANE CATTANEOPortrait Mood In My Mind
KEGREAPortrait Mood In My Mind
JEAN MONERPortrait Mood In My Mind

CREDITS PHOTOGRAPHIQUES  – ANNE-SOPHIE JEAN
Bouch’B Mag 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :