Portraits – L’homme aux altères & L’Homme aux semelles increvables

On lit que les enfants sont blasés quand ils lisent des magazines car ils ne sont que des Ipads cassés.

On voit les nouvelles technologies & Internet dans toutes les mains. D’après une étude CSA pour Terrafemina, en 2012, 30% des parents d’enfants de moins de 12 ans étaient alors équipés d’une tablette et 71% des enfants s’en servaient fréquemment. 

On sent que nos doigts s’aplatissent sous l’effet de l’utilisation des outils tactiles. Après le syndrome de la souris, les mutations liées à l’utilisation de nos doigts.

On entend que la surdité des jeunes est croissante. Les responsables : écouteurs, concerts, festoch’.

Pour commencer la semaine, on vous propose des destins de vie croisés. Des exemples de volonté soutenus par le Net. A l’heure où Internet inonde les foyers, il nous appartient de faire de ce réseau d’information un outil humain.

Au menu, deux portraits témoignant de solidarités réseaux 2.0.


C’est cette vidéo qui a lancé le Mouvement de Solidarité autour de Jacques Champion du Monde de Culturisme de rue ! « Je M’appelle Jacques et je vis ». A voir. Un parcours de vie sinueux. Une hygiène de vie & une combativité qui forge l’exemple. Un exemple de passage de l’Ombre à la Lumière.

A partir de là, tout s’est enchaîné ! Buzz Internet, médias, invitation sur le plateau de Thierry Ardisson… Mine de rien, on y apprend que le court métrage de Julien Goudichaud a permis à Jacques et Rémi son fils de se retrouver. Via la diffusion en réseau.

Franchement, j’ai eu peur pour lui quand je l’ai vu sur Canal… Il m’a encore une fois beaucoup touchée. Un témoignage sincère, entier. Mais après tant d’années passées dans l’ombre, on peut se demander comment basculer sous le feu des projecteurs.

Aux dernières nouvelles, son Ami Julien Goudichaud réalisateur de la vidéo publiée, a annoncé dans une interview aux Inrocks que Jacques avait été retrouver ses proches pour les fêtes de fin d’année.

Depuis, son fils Rémi a monté une cagnotte sur le Web accompagné d’un message tolérant & d’une présentation du projet de vie que pourrait initier Jacques grâce à cette collecte.

Bonjour 

je suis Rémi Sayagh, le fils de Jacques… Ses choix de vie n’ont pas toujours été les miens mais la vie est faite ainsi.

J’en appelle à votre empathie et soutien pour lui permettre de pouvoir sortir de cet environnement qu’il affectionne tant.
J’aimerais qu’il puisse vivre de sa passion mais différemment
Qui sait …pourra t’il accomplir son rêve et aller s’entraîner aux états unis ou plus simplement un pick up ou camping car pour dormir ailleurs que sous sa tente .

Pour participer à la Cagnotte, c’est par ICI.

Pour ce qui est de l’avenir, Julien Goudichaud envisagerait de tourner un long métrage proche de Jacques. Bien honnêtement, le court métrage insuffle le dynamisme, l’envie d’entreprendre, la volonté, la quête de soi,… A suivre donc, pour une version plus longue.

Tout ce que l’on souhaite c’est que cette expérience de vie médiatisée permette à Jacques de vivre tel qu’il l’entend, dans des conditions de vie plus décentes & surtout de conserver sa volonté & sa liberté désormais culte(uriste).


Pour notre deuxième portrait, on traverse l’Atlantique, Direction Detroit. C’est le Detroit Free Press qui a dévoilé la Volonté de James Robertson; cet homme qui marchait 33 kilometres jour pour se rendre sur son lieu de travail. Sans jamais s’en plaindre. Video Portrait – Par le Detroit Free Press

Un jeune étudiant, Evan Leedy, 19 ans, ému par sa situation et admiratif de la détermination de James Robertson, a mis en place une cagnotte. Sans le connaître. L’objectif : récolter 5000 dollars pour qu’il puisse s’acheter un véhicule.

Le résultat : le soir même 35 000 dollars avaient été versés. Un véhicule Offert par Ford. Une police d’assurance offerte.

A ce jour,  350 229 dollars ont été collectés. James a annoncé avoir été très ému par la mobilisation des donateurs. Clairement, il n’a plus besoin d’une voiture. La cagnotte sera donc utilisée pour mettre en place un réseau de bus 24h/24h 7j/7. Detroit est une zone particulièrement sinistrée par la crise. Des tractations seraient en cours avec la Mairie. A Suivre…

Un bel exemple de Solidarité avec des effets ricochets !


L’effet médiatique n’a pas (encore) été si explosif pour Jacques Sayagh : 559 euros ont été collectés à ce jour.
Malgré cela, ces deux Hommes témoignent d’une grande force de caractère, et d’une détermination à toute épreuve. Saluée, soutenue par des élans Solidaires !
C’est bon pour le moral, c’est bon pour le moral !

Bonne semaine ! 


Les petits + / Sources : 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s