Espèces à repiquer – Un jardin ça fait du bien !

Succulentes, « petits-poids », chaine de coeur…
La poésie se décline en toute saison dans les jardins d’intérieur.

Grasses

Flickr personnel annesophotographies

& bonne nouvelle ! C’est la saison pour tenter les boutures ! En l’occurrence, les succulentes sont parfaites pour débuter. Une bonne nouvelle pour notre porte monnaie !
A savoir avant de commencer, la succulente et autres plantes grasses apprécient un sol bien drainé, aéré et modérément arrosé. Coté ensoleillement, elles ont chacune leurs « petites habitudes ». Globalement, elles apprécient une bonne luminosité sans pour autant rêver d’un ensoleillement direct. Des liens suivent et détaillent l’entretien dédié à chaque type d’espèce.

ESPèCES COUP DE COEUR
CRASSULA RUPESTRIS

Par Kriss Nature vu sur faaxaal.forumactif.com

On craque pour son vert- gris – bleuté ! C’est possible ! & ses feuilles ampilées triangulaires. Easy à bouturer, on n’a plus qu’à couper une tige à l’aide d’un ustensile coupant désinfecté au mieux. Sinon avec ses petits doigts ! On humidifie une terre aérée dans notre pot (ou tout autre contenant qui vous viendrait à l’esprit) & on implante la tige ! Cette espèce est originaire d’Afrique du Sud.

l’ARbre de jade (Crassula ovata)

Vu sur jardinage.ooreka.fr

L’espèce incontournable conseillée pour tester une bouture. Comme de nombreuses variétés, une feuille suffit pour y parvenir !
Il y a quelques années, on m’a offert un pied. Depuis, je m’amuse à disposer les feuilles dans des petits pots pour les dupliquer ! Et je sculpte mon pied mère en bonsaï. Vous trouverez un peu plus loin un re-post consacré à son mode de diffusion.
Cette plante demande peu de soin : un arrosage léger et espacé (séchage de la terre entre deux arrosages). Son pire ennemi étant l’humidité.

Le cactus-salicorne (Hatiora salicornioides)

Hatiora salicornioides

Photo credit: cbcastro via Foter.com / CC BY-NC

Les cactus font partie de ce que l’on appelle les plantes grasses. En fait, cette appellation désigne toutes les plantes qui stockent l’eau dans leurs feuilles.

On connait une multitude de cactus, j’ai choisi de vous présenter une espèce découverte chez Mandragore, un très poétique & curieux fleuriste bordelais comme on les aime. Elle nous provient du Brésil & nécessite peu pour ne pas dire pas d’arrosage.

Aloe Vera

Vu sur Pinterest

Il en existe plusieurs espèces qui se développent très bien dans nos intérieurs. Il vous suffit de trouver un de vos proches ayant un pied invasif, et vous pourrez tenter de le dédoubler.
Cette plante est très expressive. La couleur ou la texture de ses feuilles (chargées en eau) vous aideront à savoir rapidement si elle manque d’eau ou si au contraire, elle a un peu trop bu.
Le bonus c’est d’avoir un pied à domicile : couper la tige permet d’extraire l’abondant liquide de l’Aloe pour l’utiliser comme apaisant (bouton de moustiques, barrière anti-ampoules/échauffement à poser sur ses pieds avant de porter ses escarpins…)

La plante collier de perles (Senecio rowleyanus)

Senecio Herreanus

Flickr personnel annesophotographies

Connue également sous les noms de Séneçon de Rowley ou Kleinia à groseilles, elle appartient à la famille des plantes grasses et provient d’Afrique du Sud.
Les plantes-chapelet (senecio herreanus) sont de proches « cousines ». Ce qui les différencie : leurs « perles » sont plus ovales.

Pour vous lancer, on trouve des petits pots dans le commerce. Sinon, on bouture facilement ou on sème.

La Crassulaceae / Crassulacées Family !

Les crassulacées sont toutes en poésies et plus ou moins facile à transplanter (par tige la plupart du temps). On peut composer des tapis végétaux (au sol, sur les murs, suspendus…) pleins de couleurs ! Je craque pour celles en forme de fleurs dans les tons bleus-gris. Il en existe des variétés infinies. Certaines sont réellement transcendantes!

ECHEVERIA CILIATA – Vu sur calphotos.berkeley.edu

Carssula Budha´s temple

Vu sur flickr par Luis Borja González

ECHEVERIA CHICHUAHUENSIS –
Vu Arrée Succulentes

Vu sur Cactus et plantes grasses, des végétaux aux formes étranges – bibliotheque-de-bordeaux

Vu sur Cactus et plantes grasses, des végétaux aux formes étranges – bibliotheque-de-bordeaux

Vu sur Cactus et plantes grasses, des végétaux aux formes étranges – bibliotheque-de-bordeaux

Kalanchoe Flapjack

Vu sur ocsucculents.com – Kalanchoe Flap Jack

Simple à entretenir, sa croissance est spectaculaire.

piléa pépéromioïdes

Vu sur Morganours.com

C’est la prochaine espèce que je vais tenter. Ne reste plus qu’à trouver un pied-mère ! J’aime la poésie des tiges & la texture des feuilles ! Une chance Morganours nous a concocté un tuto sympa pour y parvenir !

La chaîne des coeurs (ceropegia woodii)

Ok Ok ce n’est pas une plante grasse mais une variété de lierre. Je l’ajoute tout de même car depuis qu’un pied m’a été offert, je ne cesse de le dupliquer dédoubler…

Vu sur tableauvégétal.com

Attention à veiller à un bon ensoleillement. Si elle en manque, les tiges seront clairsemées. C’est ce qui m’est arrivé mais il est en bonne voie de guérison !


MES PETITES EXPERIENCES 

Dans mon jardin d'hiver

Flickr personnel annesophotographies

Après avoir longtemps (enfin pas trop quand même) hésité entre une jolie poterie ou un terrarium, j’ai finalement implanté mes petites boutures dans une jolie vasque craquelée blanche. Le terrarium est au programme !

Bouturons

Flickr personnel annesophotographies

Dehors, mes boutures résistent plus ou moins bien à cet hiver particulier… Trop d’humidité ! Un coup de chance que le froid ne se pointe pas vraiment, elles tiennent le coup en attendant d’être rempotées ailleurs. La pleine terre n’est pas vivable pour toutes mes petites espèces coup de coeur. Il en en a tout de même qui s’y plaisent !

Grasses d'extérieur

Flickr personnel annesophotographies


à vos boutures !

Vous vous demandez encore si vous êtes capable car vous n’avez pas vraiment la main verte ? Tentez ! Vous vous ferez du bien à voir grandir votre ptit jardin !

Récupérez une feuille et c’est parti !

Vu sur Aujardin.info

Le blog Arreesucculentes fourni un super tuto pour vous lancer en fonction des différents types d’espèces.

Perso, avant d’implanter en pleine terre, si les racines sont apparentes, je fais un trempage de la plante dans un verre. Quelques jours plus tard, on peut les implanter en pleine terre.

Si vous n’y parvenez toujours pas, nous n’avez plus qu’à craquer pour une jolie céramique !

L'intemporelle en toute saison

Flickr personnel annesophotographies


Les liens qui pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s