L’URBEXEUR – Dénicheur d’une économie de demain ?

Connaissez vous l’Urbex ?

L’urbex est une contraction d’Exploration Urbaine. Il s’agit donc d’une « pratique » : la visite de lieux laissés dans l’oubli (friches industrielles, châteaux, églises…).

Cette pratique était longtemps encadrée par la discrétion de ses passionnés. La plupart du temps, le profil du « vrai » urbexeur est celui d’un féru de patrimoine historique, respectueux des lieux, amateur de photographie.

Car l’urbex en plus d’être une pratique est un art. L’art de mettre à l’honneur des lieux de l’oubli tel qu’ils le sont aujourd’hui. Le Summum : lorsque le lieu est (malgré les visites) laissé « totalement dans son jus ».

manoir-pavlovich-6

Un de nos clichés préféré d’un Manoir par Urbexsession

Car oui le VRAI urbexeur a des valeurs telle une éthique : pas de vol, pas de dégradation, pas de diffusion du lieu. On ramène ses souvenirs, de belles images. Et , on en redemande !

Bref malgré certaines controverses, pour moi, l’urbex s’apparente à une pratique et un art confidentiel et éthique.

chateau-noisy-29

Château de Noisy / Miranda. Pour découvrir la pratique en photo : Nous vous recommandons nos urbexeurs préférés, Marie et Rafael d’Urbex Session – Photo : Urbexsession Tous droits réservés.

Parfois l’exploration urbex se solde par un « pourquoi ? », « C’est magnifique, c’est dommage… », « ça commence à être dangereux par ici… »

Et surtout, le plus triste, c’est que l’Urbex attire de plus en plus d’adeptes jeunes, pratiquant sans réelles règles de sécurité, de code éthique…
De plus en plus de chaînes Youtube sans intérêt réel et déconnectées de la pratique de base fleurissent car ils font du clic!

La (désolante) tendance Urbex

Et oui car la tendance se démocratise… pour le pire !

La semaine dernière, Urbex session partageait une chronique sur « le nouveau phénomène de mode des enfants« . Bon bah, cette fois, on ne peut pas cacher notre surprise… et notre effroi!

Et puis, il faut bien se le dire parfois les lieux sont vraiment dangereux… Les propriétaires en ont conscience, et parfois le moins coûteux et le plus envisageable est la destruction…

La semaine dernière, on apprenait la démolition du Château de Noisy. Malgré les nombreuses tentatives pour « sauver » le bâtiment, celui-ci est en pleine démolition. Le propriétaire n’est pas parvenu à trouver les fonds nécessaires à la rénovation ; et apparaissait las des « visites » de ses lieux (cf l’avenir.net).

Perso, j’aime l’Urbex, pour le patrimoine & la photographie. Alors à chaque fois qu’une belle bâtisse tombe, emportant tous les souvenirs, les heures et les heures de travail de façonnage, ça me pince le coeur.
Car aujourd’hui on n’octroie pas autant de temps à la réalisation de chefs-d’oeuvres architecturaux. D’époque, certaines ferronneries peuvent représenter le travail d’un vie d’un seul homme (qui peut financer cela aujourd’hui?).

Ces lieux ont des histoires, témoignent du temps, des générations. Notre histoire fait notre rayonnement. Ne la perdons pas pour du béton… qui en plus, aura quel avenir?
Parce qu’on ne peut pas se cacher des réalités : notre histoire fait partie de notre attractivité touristique (Française et étrangère).

Alors avec tout ça on cherche des perspectives !

Et pourquoi pas pour le meilleur?

Bah oui ! on en est convaincu depuis longtemps, mais on manque de leviers pour agir : des modes d’entente entre propriétaires et « occupants, rénovateurs, porteurs de projets… », sur-mesure et en fonction des situations de chaque lieu. Pour l’instant ça n’existe pas en dedans des frontières légales et géographiques.

A un moment, on avait pensé à des idées de conventions qui permettraient à des propriétaires de confier leur bien à des personnes face à un besoin de logement, en l’échange de travaux de rénovation coopératif. Le rêve c’était d’offrir un toit, une activité et un réseau… en mixant sur place, les habitants actifs aux côtés des entrepreneurs rémunérés pour le gros oeuvre.
D’un coup d’un seul, les dépenses apparaissent honorables par les propriétaires et échelonnées dans le temps. Et certains trouvent, le temps des travaux et pourquoi pas au delà, un toit ! Vu d’ici la boucle semble donnant-donnant, le cercle vertueux… Une idée économique, sociale, intégratrice, vers une démarche de long terme… A suivre.

Sinon au delà de la frontière française, en direction de l’Italie, on a vu passer une belle initiative ! 103 villas, châteaux,… sont offertes ! En contrepartie, les bénéficiaires devront y faire des travaux de rénovation pour que le lieu puisse à terme être intégré à une économie touristique (restauration, hôtellerie, spa, collection…). Soit dit en passant, si cela vous intéresse vous avez jusqu’au 26 juin 2017 pour en bénéficier ! (cf Article cafedeclic)

Sinon Quoi?

Enfant du Bassin d’Arcachon, j’aurais aimé connaître, le casino Mauresque (mais on ne lutte pas contre le feu…). J’aurais aimé connaître la villa Algérienne. Car à l’époque, il y avait ça :

Aujourd’hui il y a ça :

Heureusement la chapelle a été préservée, d’autant qu’elle témoigne d’un humanisme certain : la volonté de tolérance, d’universalité des religions. Et elle est magnifique et visible de la côte !

Et pourquoi pas, pour éviter cela, un co-working urbanistes – urbexeurs au service du déploiement de projets d’habitat ou de reconversion économique ?
Parce que sérieux, on commence à en avoir marre de perdre nos richesses pour du béton ! Et puis, on sait bien qu’il y a un besoin de logement, assouvi par la mobilisation sur-dimensionnée de nos Livrets d’épargne qui s’écrèment…

Publicités

2 réflexions sur “L’URBEXEUR – Dénicheur d’une économie de demain ?

  1. Bonjour,
    A l’Herbe, comment a-t-on pu autoriser cette horreur, ainsi que le cube de béton qui jouxte carrément la chapelle ?…
    L’Urbex me met mal à l’aise : la recherche d’esthétisme et de charme désuet s’apparente trop souvent, pour des propriétés familiales, à une violation de domicile, de souvenirs…

    • Bonjour, merci de réagir à la publication et générer ainsi un échange !
      Evoluant entre Bordeaux et La Teste, j’ai vu, je vois tomber certains quartiers, belles pierres,.. troquées contre des projets immobiliers bétonnés…
      Je déplore notamment le réaménagement de Bacalan et des bassins à flots, le réaménagement de la caserne Niel, les gros parkings de la gare,… A Arcachon, je me pince le coeur sur la terrasse du café de la plage, imaginant la disparition de l’Aquarium et ses jolies boiseries bleues…

      Mais malheureusement, on ne peut que constater que le vide laisse place à l’aménagement sauvage, aux squats,… et je vois rejoint sur ce point quant à la violation de propriété privée dans ce cas (car cette occupation rime le plus souvent avec dégradations les lieux).

      Par contre, le vide laisse place à la vie. Surtout en ville. C’est ainsi que dans certains entrepôts de la rive droite, on peut croiser des sahraouis; que certaines zones sont… fermées de barbelées (état des sols???)…
      L’urbex ne vise pas la violation de propriété privée : anciens hôpitaux, maisons de retraites, camps de vacances, bâtiments industriels,… Parmi les GRANDS principes directeurs de la pratique éthique Urbex : ne pas toucher, ne pas ramener chez soi, ne pas dégrader.

      Et franchement la video Youtube ajoutée m’a débectée quand je me suis rendue compte des dérives : jeunesse et mise en danger, Urbex à tout prix (les drôles sont visiblement entrés dans un château pour y faire de l’urbex,… Le dit château étant habité…).
      Amoureuse du patrimoine, de ma région et son histoire, mon but est de sortir les lieux de l’oubli pour éviter qu’un coup de bulldozer soit plus attractif qu’une belle rénovation/reconversion…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s