BRAVO – Génération Y au top, affaire à suivre !

La génération Y désigne ceux qui sont nés entre les années 80 et les années 2000. Souvent affublés d’adjectifs forts, paresseux, résignés, narcissiques, insatisfaits… ils bouleversent pourtant les tendances et transforment les marchés. Leurs comportements déconcertent et imposent de nouveaux codes.

Le Y serait résigné, impuissant ; il paraîtrait même que les Y attendraient que les Z (la génération juste après, « les enfants du millénaire ») passent à l’action !

Et bien non ! les nouvelles sont bonnes ! Ne comptant que sur eux, et pleins de lucidité, les Y se bougent ! Ils n’attendent pas que le monde change pour changer eux-mêmes. Quitte à, de fait, bouleverser le monde contraint alors de s’adapter.

Le bilan tombe. Certains secteurs « accusent » le coup; car ils n’ont pas su lire les changements incontournables à porter pour ne pas perdre de « précieux consommateurs », négligeant leur consommaction. Lire la suite

14 juillet 2017

On se souvient avec fierté de notre histoire. Celle qui un jour a instauré un jour férié tous les ans : le 14 juillet.
Notre histoire, en plus des atouts incontestables de notre territoire, est notre atout. Elle génère notre tourisme, pilier de notre économie (réelle); elle suscite l’admiration qui fait que l’on se sent la plupart du temps fiers d’être français à l’étranger et accueilli à bras ouverts.

Le 14 juillet 1789 fut le jour de la prise de la Bastille, le jour de la proclamation des droits de l’Homme et du Citoyen, et… le jour de l’Abolition des privilèges.

Quand la déconnexion est-elle intervenue?
Peu importe ! Trentenaire, j’ai la vive impression que cela a toujours été comme ça. Encore qu’au début j’y croyais.
Sur les bancs de l’école, je rêvais des élans libertaires de l’époque qui avaient entre autres libéré les noirs de leurs chaînes, le peuple était depuis sur un pied d’égalité. Je ne comprenais pas qu’il en ait pu être autrement avant.

Lire la suite

Anne-So Photographies – Flickr – Tous droits réservés – 50 mm
Love is love in the shape things take – MIKA– Darwin, Bordeaux Février 2017

Cette dernière visite à DARWIN m’a glacée. Témoignant des dernières acquisitions immobilières faites juste à coté, on ne peut plus pénétrer dans la partie arrière (le centre de l’ancienne caserne Niel).  Et les bâtiments des vinaigres « Tete noire »que j’aimais tant meme s’ils etaient squattés  ont été rasés…
Dommage quand on a suivi la proposition d’extension faite par Darwin, plateforme d’échange pour une économie d’un nouveau genre.
On y file malgré tout, il reste encore des bâtiments à voir et de quoi boire une bière locale sous la grande halle Darwin.

Love

C’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd – Revue du net & presse de début d’année

Ils ont souhaité leurs voeux. Leurs mots nous ont marqué.
  • Les mots du 3 janvier par Edouard Baer sur Nova.

 

  • Les voeux Facebook d’un père de famille

« (…) Alors ce que je nous souhaite pour cette année 2017, c’est de lever la tête, regarder dans les yeux, toucher, pouvoir lorsque vous êtes seul vous regarder dans la glace avec fierté. Ne serais ce qu’une fois dans l’année, être un poil à gratter dans cette machine, un caillou dans la chaussure. Retrouver le sens de l’humain, le sens de l’échange, l’envie de la découverte du différent. Redevenir l’enfant que nous fûmes, sans calculs, sans a priori, naïfs, avec l’esprit d’analyse qui nous anime tous. Une multitude de révoltes individuelles ont plus de valeur qu’une révolution.
Et puis pourquoi pas à l’occasion échanger ensemble sur ces visions.
Belle année 2017″
Source publication intégrale  Lire la suite